Interpol – Live à Leeds

Avec un peu de retard, on va revenir sur la prestation d’Interpol à Leeds, le 22 mars dernier. Interpol, c’est d’abord 4 albums, presque 10 ans d’existence, une voix reconnaissable parmi des millions et un son qui leur est propre. Le groupe américain a sorti son nouvel album fin 2010 et fini enfin par atteindre l’Angleterre, la semaine dernière, pour le défendre ! Interpol n’étaient pas revenu à Leeds depuis très longtemps, d’après les dires de Paul Banks, le chanteur, au bout de quelques chansons.

Interpol sur scène, le jour d'après à Londres!

Alors, Interpol en live, ça donne quoi ? C’est un groupe qui a la classe. Oui, ça ne veut rien dire pour ceux qui ne les ont jamais vus en concert ! C’est une attitude, une grandeur qui marque les musiciens : des hommes en costard entrent en scène, enchaînent les morceaux sans pause ou presque, sous des éclairages violets/rouges. On s’en prend plein les oreilles. Les chansons sont parfaitement exécutées, peut-être trop. Un brin de folie et de risque aurait sans doute apporté un peu plus encore aux titres excellents qu’ils ont interprété. Et pourtant, le groupe a l’air content d’être là et d’aimer jouer devant leur public. La setlist est irréprochable. On entend toutes les chansons qu’on avait envie d’entendre : d’Evil à Obstacle 1 (mention spéciale au batteur sur ce titre qui aura accéléré et ralenti, changeant le rythme à volonté, magnifique !). On aurait quand même bien aimé entendre NYC mais on ne va pas se plaindre non plus !

Malgré tout, on sort de la salle satisfait, au bout d’1h45 de set. Bluffé par la voix magique de Paul Banks et, oui, la classe à l’américaine, qui pour le coup, inspire le respect.

Set List

Success
Say Hello To The Angels
C’mere
Hands Away
Barricade
Rest My Chemistry
Evil
Lights
Narc
Summer Well
Take You On A Cruise
Specialist
The Heinrich Maneuver
Memory Serves
Obstacle 1

Rappel
Untitled
The New
Slow Hands