God Save the Queen

God Save the Queen

En ce jour princier, il était presque obligé d’écrire quelque chose ! Mais on ne va pas oublier que ce blog reste musical donc pas de politique ni même de blabla sur la robe de la Reine (ou son chapeau). En tout cas, on ne pouvait pas rater une telle opportunité de revenir sur l’hymne nationale… Enfin bien sûr, celui des Sex Pistols !

Les Sex Pistols, c’est le premier boys band du punk… sorte de Take That de la fin des années 70. Deux hommes sont à l’initiative de ce projet: McLaren et Rotten. Ces deux hommes se sont rencontrés aux USA et ont créé une sorte de casting pour récupérer le bassiste Sid Vicious (célèbre pour ne pas brancher sa basse pendant les concerts et accessoirement avoir tué sa petite-amie). Le groupe alors formé, la machine peut se mettre en route. Le seul et unique album du groupe, Nevermind the Bollocks, sortira en 1977. Rempli de chansons expéditives crachés aux oreilles du public, le disque est un succès et est depuis devenu référence.

God Save The Queen est sorti pour le Jubilée d’argent de la Reine Elisabeth II (25 ans de règne). Véritable pied de nez à la monarchie, le titre est aussi éloquent que la pochette du single qui fit controverse (on s’en doute). Mais c’est le lot quotidien du groupe qui provoque et dérange les gentils anglais soumis de l’époque. Si le groupe est souvent considéré comme le seul groupe de punk ayant existé, il n’aura duré qu’un bref moment. Dès 78, Johnny Rotten quitte le groupe, Sid Vicious meurt… Bref. Depuis, les Sex Pistols se sont plus ou moins reformés, pour des raisons plus monétaires que contestataires… Rotten est par ailleurs l’ambassadeur d’une marque de beurre anglaise. Ce n’est pas Joe Strummer qui aurait fait ça, lui ! C’était un vrai punk !

Enjoy le clip néanmoins et enfin, le monde aura fini de parler de ce mariage inutile !

No Future for You...