Et si on traduisait les noms de groupes ?

Ouat ?

Vous imaginiez si on s’amusait à traduire les noms de groupes anglais ? Oui, parce que pour nous, francophones, on ne fait pas vraiment attention aux noms de groupes étrangers. On ne se dit pas que cela veut parfois dire quelque chose… Et le moins qu’on puisse dire, c’est que les groupes anglophones ont de l’imagination mais franchement ça sonne beaucoup moins bien en français !

Rien que lors du Festival du Live At Leeds, les noms les plus débiles sont sortis ! Faisons un petit tour d’horizon :

L’Amour à la Plage de la Mort (Love at death beach) ;
Les Lanternes sur le Lac (Lanterns on the Lake) ;
Les Têtes (du) Futur (Futureheads) ;
Lapin Effrayé (Frightened Rabbit) ;
Ecartelé par les Chevaux (Pulled Apart By Horses).

Et ça, ce n’est que pour le festival, mais il y a de grands groupes avec des noms ridicules :

Les Pierres qui Roulent (pas la peine de traduire quand même !) ;
Les Qui,
Les Citrouilles écrasées (Smashing Pumpkins) ;
Les Piments rouges épicés (Red Hot).

En moins connu, on trouve aussi les Trouve-toi une cape, mets ta cape et vole (Get cape, Wear cape, and Fly).
… Non, si vous aimez un groupe, n’essayez pas de traduire son nom de scène. Ça risque de gâcher tout le côté rock n’ roll !

Par contre, si vous souhaitez monter un groupe et voulez utiliser un nom anglais, alors prenez votre dico. Un conseil : mieux vaut un nom avec un seul mot, comme Interpol, Placebo ou Muse par exemple. (Même si Muse, ça fait très girly, mais bon Matthew Bellamy n’a pas la voix la plus masculine qui soit non plus !) A la limite, le mieux serait de prendre un nom qui n’existe pas comme Dananananaykroyd (mais plus facile à orthographier/prononcer !). Maintenant que vous savez tout ça, il ne reste plus qu’à former ledit groupe !