Danger Mouse & Daniele Luppi – Rome

Danger Mouse - Daniele Luppi "Rome"

Daniele Luppi et Danger Mouse ne vous disent sans doute rien et pourtant, l’un est un compositeur italien et l’autre est issu du groupe Gnarls Barkley. Leur association a donné Rome, prévu pour lundi 16 mai. Une date à retenir mais en attendant, on peut déjà écouter l’album en intégralité sur YouTube. Une ambiance un brin western s’installe dès le début. C’est sombre, il fait chaud et oh tiens, ne serait-ce pas Mr Jack White des ex-White Stripes qui vient prêter sa voix sur le deuxième morceau ? Mais si… Merveilleux ! Il reviendra plus tard dans le disque. Mais ce n’est pas le seul invité. Norah Jones pose elle-aussi sa voix sur un morceau très rétro.

L’album aura mis 5 ans à voir le jour. Une maturation qui lui aura été bénéfique. On se laisse facilement emporter par l’ambiance originale du disque et les paysages qu’il suggère. (oui Touteouie voit des paysages dans la musique !). On est pris entre deux feux : la musique de film et une sorte de rappel des codes de la musique des 60s/70s, un peu comme ce qu’avait essayé de faire The Last Shadow Puppets, en plus abouti. Les instrumentaux prennent presque toute la place, sauf quand la chanteuse d’Il était une fois dans l’Ouest, Edda Dell’Orso, vient se mêler à l’orchestration. D’ailleurs, le duo ne fait rien à moitié : ils ont même enregistré en analogique dans le studio qu’Ennio Moricone (rien que lui) a habité de ses grands morceaux. Le résultat ne pouvait qu’être bon !

C’est un court album et pourtant on a l’impression d’avoir passé des heures à l’avoir écouté. Peut-être parce qu’on l’a mis en mode repeat…

Advertisements