Tori Amos – Night of Hunters

Aujourd’hui sort le tout dernier album de Tori Amos dont on avait parlé ici : Night of Hunters. Un album tout en douceur et proche de l’opéra avec une histoire initiatique se déroulant en Irlande, près de Kinsale. Piano évidemment, orchestre à vent et bois et la voix de la rouquine qui ne vieillit pas, tout est réuni pour transporter l’auditeur dans cette atmosphère unique.

Tori Amos a décidé de s’inspirer de près de 400 ans de musique classique et de passé mythologique irlandais pour créer cet univers particulier. L’histoire se déroule en une nuit (72 minutes sur CD) où l’héroïne est une femme malheureuse en amour. Elle devra essayer de trouver des réponses et des moyens de changer sa vie. Elle fera alors la rencontre d’Annabelle, la méta morphe, interprétée par la fille de Tori Amos. Toutes deux partiront à des milliers d’années en arrière, où la femme assistera à l’histoire d’une de ses incarnations passées. Tout au long du voyage, l’héroïne en apprendra plus sur sa vie, son amour disparu et ce qui l’attend.

Publié sur un label de musique classique, Deutsche Grammophon, et entièrement produit par Tori Amos, Night of Hunters est un album d’une cohérence rare où l’écriture d’Amos est comme toujours un bijou de poésie. Mais ce n’est pas tout puisque la musicienne en profite pour rendre hommage aux grands compositeurs en leur empruntant certains de leurs airs emblématiques : entre autres Erik Satie sur Battle of Trees en passant par Schubert sur Star Whisperer.

Kinsale - Irlande

Ami lecteur, si tu n’aimes pas la musique classique au sens propre du terme, alors Night of Hunters n’est pas pour toi, mais par contre si tu souhaites t’y initier alors jette une oreille et laisse toi submerger par cette magnifique histoire, cette envoutante musique et la voix de Tori Amos.