Delorentos – Little Sparks

Après In Love with Details et You can make sound, Delorentos n’a plus grand chose à prouver en Irlande. Little Sparks, 3ème album, est en route pour les disquaires irlandais pour une sortie prévue le 27 janvier prochain. Touteouïe a eu la chance d’entendre ce nouveau projet en avance, alors ça donne quoi ?

Sortir un 3ème album est toujours risqué et certains groupes ne se foulent pas trop. On prend les mêmes et on recommence. Les Delorentos eux, ont eu autre chose en tête et livrent un excellent album, assez différent de ce qu’on avait l’habitude d’entendre.

Et avec une entrée en matière comme Did we ever really try, on n’a aucune difficulté à entrer dans le bain. C’est entraînant et si efficace qu’après 2 ou 3 écoutes on se surprend à connaître les paroles et à les chanter. La suite est tout aussi réussie. Oscillant entre acoustique, titres touchants et d’autres plus fédérateurs, les Delorentos s’en donnent à cœur joie et on aime ça.

Il y a les titres taillés pour les grandes audiences : Right to Know, Pace Yourself, Give it up.

Donnez-lui une glace!

Et il y a des titres plus ambitieux, plus différents. Bullet in a gun ou l’excellente Little Sparks qui donne son nom à l’album. On va même s’avancer en disant que c’est sûrement le meilleur titre de tous. Une guitare discrète et rythmique cachée derrière la voix du chanteur puis une montée progressive de la batterie vient s’ajouter à la sauce. Si ça s’arrêtait là, ça serait déjà bien, mais au fur et à mesure que la chanson progresse, des sons différents s’ajoutent les uns aux autres. Le morceau grandit, prend vie d’une manière assez intéressante. Un peu comme une étincelle qui se propagerait ? En tout cas, le titre se termine en feu d’artifice et nous laisse sans voix.

N’oublions pas non plus les balades, comme Waited for you so long qui prend toute sa force et sa sincérité dans la fragilité vocale du chanteur, ou encore Swimmer avec sa rupture piano/guitare ou encore Witness in the Dark qui se charge de finir l’album en douceur.

Little Sparks est définitivement un album de la maturité. Sans prétention aucune, les Delorentos trouvent leur voie (et voix), leur son et une légèreté qui nous fait du bien. Dans l’ensemble, plus acoustique et encore plus aventureux que les deux albums précédents, Little Sparks n’a pas fini de tourner chez Touteouïe. L’année 2012 commence très très bien !

Il n’y a pas encore de date de sortie pour la France. On sera sûrement encore très en retard mais vous pouvez toujours récupérer l’album en import ou en allant faire un tour sur l’île verte. Et profitez-en pour les voir en concert tant que vous y êtes. Histoire de vous aider à réserver vos billets d’avion, les Delorentos seront à Dublin le 25 février, à Limerick le 2 mars et à Cork le 3 mars. Nous, on y retournera sûrement.

Et hop un petit clip en cadeau !

Publicités