Fils et Filles d’eux, les artistes

Il n’y a rien de pire que d’être artiste mais issu d’une famille d’artistes connus et reconnus. Bien souvent on est attendu au tournant… Etre fils ou fille peut parfois être un handicap plus qu’autre chose. Oui Papa/Maman connaissent des gens dans le milieu et ça aide déjà pas mal mais derrière il faut assurer, montrer qu’on mérite cette place au soleil, au milieu d’artistes sortis de nulle part…

Quand on grandit dans la musique, c’est difficile de ne pas y succomber et de vouloir tenter sa chance mais il faut savoir essuyer les critiques les plus virulentes. Le plus simple serait de ne pas faire mieux que Papa/Maman mais plutôt différent.

Etant donné qu’on a parlé de Jeff Buckley, il y a peu, on va ouvrir le bal avec lui. On a célébré les 15 ans de sa disparition en mai dernier. Jeff Buckley est donc le fils de Tim Buckley, songwriter américain des années 60-70, mort lorsque le petit Jeff n’avait pas 10 ans. La critique n’a eu de cesse d’encenser Papa Buckley et de comparer les deux. Oui ils se ressemblent physiquement. Oui, ils ont une voix impressionnante. Oui, ils ont un destin tragique. Mais musicalement, ce n’est pas vraiment la même chose. une autre époque, un autre vécu.

Dhani Harrison, fils de Georges Harrison guitariste des Beatles, rien que ça… Tu parles d’une pression quand tu mets un pied dans la musique ! Son groupe, Thenewno2 sort tout juste son 2ème album, Thefearofmissingout (non on ne fait pas de fautes d’orthographe, ça s’écrit bien comme ça !) et c’est un petit délice pour les oreilles. Il a bien fait de refuser de former les Beatles 2ème génération avec les enfants des autres membres du groupe originel.

En parlant de fils Beatles, on a eu Sean Lennon qui nous avait gratifié d’un duo avec -M-. Zak Starkey, fils de Ringo Starr est lui aussi vissé derrière sa batterie comme popa. Il a notamment joué pour The Who et Oasis. Pas mal sur le CV quand même ! James McCartney lui a surtout participé aux œuvres familiales de Papa et Maman, même s’il a également sorti quelques EP à la fin des années 2000.

Tiens, on a parlé de -M-, mais c’est que Matthieu Chedid n’est autre que le fils de Louis et le petit fils d’Andrée. Non franchement, dans la famille on ne sait certainement pas écrire ! Et pour le coup le petit Matthieu a bien réussi à s’imposer comme l’un des meilleurs artistes français de ces dernières années. Tout le monde se l’arrache et en plus c’est une bête de scène. Que demander de plus ?

Dans le rayon français, on a le fils Dutronc, Thomas de son prénom qui se débrouille plutôt pas mal dans sa propre carrière. Tandis que Izia et Arthur H ont su créer leur propre style loin de papa Jacques Higelin. Charlotte Gainsbourg quant à elle a une sacrée croix à porter et s’en sort plutôt bien avec ses albums en anglais tantôt travaillé avec Beck tantôt avec Jarvis Cocker de Pulp ou encore Air. Oui, on l’envie ! Ours n’est autre que le fils d’Alain Souchon. Il fait son petit bonhomme de chemin bien simplement et sans encombre. Le rêve.

Bref, la liste est encore longue… N’hésite pas à partager tes liens en commentaire pour nous faire découvrir des bons trucs ! Tu pars avec un apriori lorsque tu entends parler d’un fils/fille de ?

Petite playlist pour le week-end, c’est-y pas bon ça ?!