Across the Universe

C’est la journée confession : les Beatles et Touteouïe, ça a longtemps fait deux. On ne comprenait pas vraiment ce qui avait fait leur renommée musicale et humaine. Oui, c’est sympa mais après ? Ne sont-ils pas un peu trop haut sur leur piédestal ? Puis, un jour, on a vu le film Across the Universe.

acrossuniversesoundtrack

Sorti en 2007, Across the Universe raconte la rencontre et l’histoire de Jude et Lucy dans les années 60. Jusque-là, rien de bien nouveau. Sauf qu’on va ajouter que c’est une comédie musicale. Mais pas vraiment comme les autres : ce qui fait sa particularité c’est que toutes les chansons interprétées sont des Beatles. On aurait pu s’en douter en voyant les noms des personnages ou avec le titre du film !

Jude quitte Liverpool pour retrouver ce père qu’il n’a jamais connu. Direction la fac américaine de Princeton. Mais ce n’est pas sa rencontre avec son père qui va lui changer la vie. Loin de là. C’est plutôt celle de Max, attachant petit fumiste qui va tout chambouler. En parallèle, on suit l’histoire de Lucy, amoureuse transi de Daniel, fraîchement intégré dans l’armée. Lucy finit par faire la connaissance de Jude, l’ami que son frère Max a ramené à Thanksgiving. Boom ! Love at first sight ! En tout cas pour Jude. Lucy est encore avec Daniel. Enfin dans les années 60, faire son service militaire aux Etats-Unis équivalait quasiment à partir au Vietman et c’est ce qui attend le pauvre Daniel qui ne reviendra jamais. Laissant Lucy désespérée. Mais pas pour longtemps puisqu’elle décide de rejoindre Max et Jude partis quelques semaines plus tôt s’installer dans une collocation à New York.

On suit alors les aventures et mésaventures de ces héros complètement déboussolés par leurs vies qui évoluent et ce monde violent auquel ils sont confrontés : émeute de Détroit, manifestations anti-guerre, radicalisation, la guerre au Vietnam qui s’éternise et qui emmène Max au front malgré lui.

acrosstheuniverseTrès coloré et psychédélique, le film enchaîne les tableaux plus délires les uns que les autres, avec des guests stars comme Joe Cocker (Come Together) ou Bono (I am the Walrus ou Lucy in the Sky with Diamonds en compagnie de The Edge). Evidemment, le film n’est pas d’une égalité totale avec quelques petites longueurs mais l’enthousiaste des acteurs fait le reste.

Across the Universe est avant tout une fresque sociale sous forme de comédie musicale. Et il faut admettre que les chansons des Beatles passent très bien et prennent ici tout leur sens. Leur musique est le reflet d’une société en évolution. Et c’est là-dedans qu’elle prend toute cette résonnance. Ce qu’on n’avait pas compris de prime abord.

Publicités