The Smashing Pumpkins – Live à Vienne

Voir 2 fois un groupe avec une dizaine de jours d’intervalle, on ne l’avait jamais fait. Pas très raisonnable mais quand il s’agit des Smashing Pumpkins dans le théâtre antique de Vienne, le pour et le contre sont vite pesés. Certes leur show aux Eurocks nous avait laissé sur notre faim et voir un Billy Corgan aussi hermétique nous avait interloqué. Est-il toujours comme ça sur scène ou était-ce un concours de circonstance ?

Après bien 2 jours de réflexion intensifs, on a craqué et on a acheté notre place. Après tout, ce n’est pas comme s’ils étaient en tournée tous les 6 mois. Autant les voir tant qu’on peut !

Beware of DarknessRendez-vous donc dans le magnifique théâtre antique de Vienne où un public de trentenaire/quarantenaire s’agglutine peu à peu. La première partie est assurée par Beware of Darkness. Ça tombe bien on les avait ratés aux Eurocks à cause d’un décollage lent du camping ! Le trio californien est « honoré de jouer à Vienne » et s’emploie à lancer son rock saturé dans le théâtre. Et ce n’est pas les petits problèmes de matos qui vont les empêcher de faire un bon boulot. Après une petite demi-heure, on peut installer les instruments des Smashing Pumpkins.

Il est 21h et c’est l’heure pour la bande de Billy Corgan d’entrer sur scène. A partir de ce moment-là, on remarque que les Eurocks sont bien loin. Corgan empoigne sa guitare et s’approche du public, sourire aux lèvres. Il parcourt le théâtre des yeux tout en offrant un solo de guitare. L’ouverture est parfaite avec la reprise de Bowie, Space Oddity. Corgan cherche la lune des yeux, pointe son doigt vers le ciel et c’est parti ! Starz et Rocket s’ensuivent. Le public est plus que réactif. Corgan défie son guitariste des yeux : lequel dégainera Quasar en premier ? Le mot d’ordre est de s’amuser et ça se voit ! Sourires et bons délires sont de mise !

Niveau public, Disarm et Tonight, Tonight lanceront les hostilités et les premiers pogos. Bullet with Butterfly Wings ne calmera certainement pas le jeu ! On est tellement à fond qu’on en oublie presque que le Billy n’a toujours pas parlé au public au bout d’1h, tellement lui et son groupe se donnent à 200%. On savoure chaque minute, chaque solo. Un grand groupe vient montrer qu’on peut encore compter sur eux et que la scène les anime.

Smashing Pumpkins @Vienne

Juste avant d’introduire Oceania, Billy Corgan prend le micro et s’essaie vite fait au français. Il en profite pour présenter son groupe avec humour, s’attardant sur la bassiste qui « reçoit plus d’applaudissement que lui ». Il empruntera sa basse et fera même un petit solo. Il répondra au public qui demande Today, se moquera de l’accent français gentiment. Bref, ça dure au moins 5 minutes et on adore ça !

Mais trêve de plaisanterie, c’est l’heure de la très belle Oceania. Côté setlist, c’est un mélange de best of et de nouveauté mais les morceaux comme Ava Adore, Today, Zero sont sans conteste les plus efficaces et voilà qu’on est reparti pour sauver notre peau dans la fosse. United States vient clore la 1ère partie du set qui aura duré 1h45 et qu’on n’a pas vu passer tellement c’était bon (« very très bon » comme dirait Corgan!). Après de longues minutes à se faire désirer, le groupe reprend ses instruments et commence par une nouvelle reprise : Led Zeppelin, rien que ça, avant de clore sur Cherub Rock et l’incontournable 1979.

Avant de quitter le théâtre, Billy Corgan arpentera la scène de long en large pour jeter ses médiators et remercier le public, avec une grande humilité et une chaleur qu’on ne lui avait pas détecté aux Eurocks.

Pendant 2h, on en a pris plein les yeux et les oreilles et c’est complètement conquis qu’on quitte le théâtre antique de Vienne. Et  en croire la standing ovation, on n’est pas les seuls à penser ça ! On s’avancerait même à dire que ce fut le meilleur concert de 2013, c’est dire ! (enfin l’année n’est pas finie !)

Setlist

1. Space Oddity
2. Starz
3. Rocket
4. Quasar
5. Disarm
6. Tonight, Tonight
7. Bullet with Butterfly Wings
8. Pinwheels
9. Oceania
10. Thirty-Three
11. Ava Adore
12. Eye
13. One Diamond, One Heart
14. Pale Horse
15. Today
16. Zero
17. Stand Inside Your Love
18. United States

Rappel
19. Immigrant Song
20. Cherub Rock
21. 1979

Publicités