Half Moon Run – Live à Lyon

On aurait aimé pouvoir faire plus de concerts du Festival Just Rock ? mais vu certains évènements, on a préféré se réserver pour le dernier show du festival. Et quel show ! Celui d’Half Moon Run bien sûr ! Pendant que d’autres pleurent l’annulation de Phoenix, nous, on se réjouit du concert des canadiens autour d’une bonne bière made in Ninkasi. Ça faisait des millénaires qu’on n’avait pas assisté à un concert dans cette salle d’ailleurs.

Just Rock?

Pour ouvrir la soirée, Elyas Khan entre en scène avec un bandeau cache-oreille, accompagné par son batteur, Romain. Dès le premier morceau ça envoie du lourd. Placés à côté des baffles, on change vite d’endroit afin de mieux profiter de la musique du personnage Khan. C’est arabisant, en anglais aussi et ça rythme plutôt bien ce début de soirée. Elyas Khan a beaucoup d’humour, ce qui n’est pas pour déplaire. On passe un bon moment mais très vite, le duo doit rapidement écourter son set pour laisser place à la tête d’affiche de la soirée : Half Moon Run.

On a découvert Half Moon Run par hasard mais ça a été le coup de foudre auditif de l’année. A 21h30, le groupe prend les instruments et démarre avec 21 Gun Salute. Cette fois-ci on a décidé de s’installer à l’étage pour voir tout ce qui se passe sur scène correctement. Les quatre membres d’Half Moon Run semblent passer un bon moment et utilisent sans mal l’espace scénique. Ça fait toujours plaisir de voir un groupe s’amuser sur scène, même s’ils ont passé le plus clair de leur temps en concert ces derniers mois. Ils ne sont pas encore blasés. Bien au contraire.

Half Moon Run Lyon

Quelques nouvelles chansons s’invitent au set, s’entremêlant avec les morceaux de Dark Eyes. Le son est bon et il n’y a pas à dire : Full Circle est un parfaite dans la pénombre de petites loupiottes. Encore plus lorsque le groupe invite le public à chanter dessus. Le temps passe vite, trop vite. Les instruments s’échangent, et c’est déjà She Wants to Know. On en profite pour descendre de notre balcon pour le rappel.

Retour sur scène en acoustique sans micro, les 4 membres du groupe s’avancent sur le devant de la scène et nous gratifient d’un morceau folk, avec harmonica en support. On n’en demandait pas autant donc merci ! Half Moon Run termine le set par le morceau bluesy Rock n’Roll life et quitte définitivement la scène. Le seul regret qu’on aura après ce concert, c’est que ce n’était pas assez long. Une demi-heure de plus n’aurait pas été de refus ! Mais après tout, les petits n’ont qu’un album et ils le défendent déjà très bien sur scène, donc on ne va pas se plaindre !