Les Nuits de Fourvière 2014

Ce n’est plus vraiment un secret pour personne en ce qui concerne la programmation des Nuits de Fourvière, mais n’empêche que ça a été annoncé officiellement aujourd’hui, alors voilà notre récap sur l’été le plus beau que Lyon aura cette année.

Il y a du très bon, dans tous les styles, musique, théâtre et autres expérimentations. On va se focaliser sur la musique forcément mais va voir le reste de la programmation pour ne rien rater !

fourviere 2014

Ça commence plutôt bien avec Zinnias, The Life of Clementine Hunter. Un voyage dans le blues du sud, les spirituals et les mots de Jacqueline Woodson t’attend du 3 au 6 juin. C’est ensuite Vanessa Paradis et son acolyte, Benjamin Biolay qui prennent la suite de la programmation musicale, le 10 juin. Et en plus, ils seront accompagnés par les musiciens du Conservatoire à Rayonnement Régional de Lyon. Ça devrait rendre bien dans le théâtre.

Le 11 juin, ce sera au tour de Bernard Lavilliers, le baroudeur, le conteur d’histoire en musique. Depuis des décennies, il s’essaie à tous les styles de musique. Un vrai passionné à (re)découvrir. Si tu espérais voir Stromae le 12 juin, c’est raté. C’est complet, tu t’en doutes. Tant mieux pour lui, tant pis pour nous mais surtout tant mieux pour nos petits chouchous de Kadebostany qui ouvriront la soirée.

Le samedi 14 juin, c’est le label lyonnais Jarring Effects qui va se charger de réveiller les collines de Fourvière avec pas moins d’une création électro, avec Erotic Market et Spitzer (qu’on avait vu au concert de Suuns d’ailleurs), suivi par Cape Town Effects. Ça va pulser ! Le lendemain, on garde le même décor, mais l’ambiance ne sera pas bien différente. C’est le phénomène Fauve qui se charge d’embrumer la soirée. Mais comme c’est loin d’être suffisant, les excellents anglais de Breton.

Un peu de jazz ? Il y aura le 19 juin. Avishai Cohen est un israélien qui aime toucher à tout et à expérimenter. Cette fois, il vient avec un quatuor à cordes et un hautbois. Les 21 et 22 juin, on continue le voyage musical. Un cabaret Yiddish s’invite à Fourvière, avec Welt. Direction la Grèce le 25 au 29 juin où Grigoris Vasilas and Piranas Band, et Cigdem Aslan qui se partageront la scène. Simon Abkarian s’alliera par la suite avec son ami Vasilas pour le Ménélas Rébétiko Rapsodie.

nuit de fourvière

Le 26 juin sur la scène du Grand Théâtre, on part découvrir les sons andalous et marocains avec Juan Carmona, accompagné non moins de l’orchestre national de Lyon. La classe. Julien Doré présentera sa musique « discutable » le 27 juin tandis que Phoenix fera honneur à Lyon après leur annulation en novembre dernier, le 28 juin. On ne doute pas qu’ils vont tout faire pour se surpasser, autant l’un que l’autre. Le 29 juin, les papys de ZZ Top viendront exposer leur belle barbe. Ça devrait faire du bruit.

Le 2 juillet, c’est les américains de Pixies qui seront dans le coin. Des réminiscences de notre adolescence en frétillent déjà, c’est certain. Et non, ils n’ont pas fait que Where is My Mind ! Le premier week-end de Juillet s’annonce très bon avec tout d’abord, Angus & Julia Stone ainsi qu’Emilie Simon. Puis, (Dieu) Damon Albarn sera de la partie pour présenter son album solo. Vu le souvenir mémorable qu’on a de son passage avec Blur en 2009, ça devrait être bien chouette aussi. Et le 6 juillet, c’est Mogwai et Timber Timbre qui se chargeront de refroidir l’ambiance, avec talent.

Quand y’en a plus, y’en a encore, comme si ce n’était pas déjà suffisant. Les écossais de Franz Ferdinand seront là le 8 juillet avec Mikhael Paskalev (dont on t’a déjà parlé ici d’ailleurs). Le samedi 12 juillet, Les Nuits de Fourvière te proposent une création sur les traces de Robert Wyatt. Tu ne verras ce spectacle nulle part ailleurs alors fonce.

Pour célébrer la fête nationale, tu auras des pointures : Burt Bacharach et The Divine Comedy. L’un est un compositeur des plus célèbre (oui, tu en connais sûrement sans le savoir) et les autres, c’est tout simplement le groupe dandy par excellence. A croire que Portishead aime les théâtres antiques. Deux ans après leur passage magique à Vienne, le trio de Bristol revient pour notre plus grand plaisir et cette fois-ci, ça se passe à Fourvière. Réserve donc ton 15 juillet. Le lendemain, un lord anglais sera sur la scène du grand théâtre : Elton John. Le 17 juillet, c’est la voix magique d’Asaf Avidan qui viendra remplir les gradins de Fourvière, tandis que la pop gracieuse d’Etienne Daho envahira l’audience le 18 juillet.

bobbywomackUne nuit Soul t’attend le 23 juillet avec pas moins que Bobby Womack en tête d’affiche. Mais la soirée commencera avec Nicole Willis & The Soul Investigators, ainsi que The Excitements. De quoi tenir jusqu’à minuit ! Les virtuoses de Pink Martini seront dans le coin aussi, le 24 juillet et ça va être un show très surprenant, c’est certain. Agnes Obel et Goldfrapp se partage l’affiche le 25 juillet. Les anglais de Babyshambles avec le fameux Pete Doherty viendront également le 26 juillet et avec pour notre plus grand plaisir Miles Kane en première partie.

Le 28 juillet, on ne répond plus de rien. Tu es prévenu. The National seront enfin à Lyon, dans le théâtre antique de Fourvière. Il ne reste plus que 130 jours (oui, on a compté !) et tu as intérêt à venir parce que ça va être magnifique. Et en plus, en première partie, il y a l’irlandais James Vincent McMorrow qui est assez chouette aussi.

Cats on Trees et Cascadeur seront sur scène le 29 juillet tandis que le festival se terminera par un éclat final, étendu sur 3 jours. Ça viendra du monde entier alors, tu devrais faire le déplacement.

Cette année encore les Nuits de Fourvière ont prévu 2 mois de spectacles éclectiques, passionnants et vivants. Devant une telle programmation, on se dit juste qu’on ferait bien un peu de tout, histoire de se dépayser, et s’amuser. Pour tout le reste de la programmation et les tarifs, on t’invite à aller te renseigner sur le site officiel.

Publicités