Dublin veut enlever les buskers de ses rues

L’Irlande a toujours tenu une place importante dans notre petit cœur d’amoureuse de musique. Chez eux, pas besoin de fête de la musique puisque tous les jours, à Dublin et dans d’autres villes irlandaises, les artistes en tout genre viennent partager leurs talents aux touristes et aux shoppers d’un jour.

James Joyce Dublin

On se souvient du film Once, s’ouvrant sur un chanteur, accompagné de sa guitare, dans Grafton Street. Bono avait même chanté un soir pendant les vacances de Noël, dans cette même rue. Tout ça pour dire que la musique remplit les rues d’Irlande et de Dublin. Mais pas seulement, parce que le « Busking » désigne toute forme d’arts de rue. Si tu es déjà allé à Dublin, tu as sans doute entendu des chanteurs, vu des acrobates et autres performers. Mais tout ça risque de changer. Ces « Buskers », visent à disparaitre des rues dublinoises si une loi est votée. Ce qui risque d’arriver à Dublin surtout, c’est que la ville va perdre cette ambiance très caractéristique à la capitale irlandaise.

Une vidéo, filmée par Keywest, tourne depuis hier pour sensibiliser les gens et on a décidé de la partager ici. Certes, on n’est pas en Irlande, mais on se sent solidaires. L’art adoucit les mœurs et franchement si Temple Bar devient silencieux, ce sera triste. Et même plus. Ce sera une véritable perte pour la ville parce que, certes, la Guinness attire les touristes à Dublin, mais les arts de rue aussi. Alors, ne touche pas aux buskers, Dublin !

Un certain 27 juillet 2009, on était à Dublin, pour un concert de U2. Et on se souvient d’un des speech de Bono pendant la soirée : « J’espère que les gens venus en Irlande pour nous voir en concert ce soir, ont remarqué que l’Irlande a un esprit tout particulier. Un esprit qui ne sera pas facile à briser. » Si Bono le dit, c’est que c’est vrai.

Maintenant, une seule chose : regarde la vidéo et partage-là !