Purity Ring – Another Eternity

Purity Ring Another EternityPurity Ring, ce groupe ne te dit peut-être rien. C’était notre cas avant de tomber sur Push Pull, le single issu de leur deuxième album Another Eternity, dont la sortie est prévue le 3 mars prochain. Purity Ring est un duo canadien, composé d’une demoiselle au chant et d’un homme à l’instrumentation.

Autant dire qu’on a été embarqué dès les premières notes de Push Pull et très vite, on a eu envie d’écouter ce nouvel album. Grand bien nous a fait. Mais avant de commencer, il faut bien entendu aimer les sons froids et électroniques. Cet album se place entre atmosphère aérienne, portée par la voix douce de Megan James, et des beats puissants, surplombés de synthés graves (voire du dubstep), nous tirant au sol.

C’est un peu comme si on était sur des montagnes russes, ça monte, ça descend, ça tourne. Bodyache, le deuxième morceau de l’album, illustre assez bien ce sentiment, tandis que Push Pull joue davantage sur la douceur, un peu comme Repetition (dommage qu’il y ait de l’auto-tune). Stranger Than Earth est d’une gravité assez inquiétante. On se laisse porter par les morceaux les uns après les autres, entouré dans du coton musical dans lequel on se sent bien.

Begin Again, le deuxième single, devrait remplir aisément les grands espaces de festivals. La « faute » aux synthés encore une fois. L’Auto-Tune vient nous gâcher un bon moment sur Dust Hymn. Megan James a une voix suffisamment belle, pas la peine de la détruire avec ça. Mais heureusement, la chanson suivante, Flood on the Floor, nous remet sur les rails et on décolle à nouveau pendant 3 minutes délicieuses. Stillness in Woe se charge de clore le voyage de manière élégante (et cette fois, l’auto-tune ne nous a moins gêné). On aime.

Les morceaux sont concis pour un album totalisant à peine plus de 30 minutes. L’effet est immédiat et on en reprendrait bien un peu plus. Dans l’ensemble, Another Eternity est réussi. On regrette juste trop d’effet par moment, mais avec le temps, on s’y fera sûrement. Maintenant que Purity Ring nous a pris dans ses filets, on va vite écouter leur premier album. Souviens-toi, l’album sort le 3 mars (mais tu peux déjà l’écouter sur Grooveshark)