Celkilt – L’interview

Avant le concert de Celkilt à Lyon, on a eu la chance de passer un peu de temps avec cette troupe de déglingués en kilts pour leur poser quelques questions. Etant donné leur niveau de déconnade, on a décidé de s’amuser un peu nous aussi. Voilà ce qui s’est dit.

Celkilt

1. La St Patrick à Bordeaux, c’était cool ?

Titou MacFire : Ah ouiii c’était sympathique !
Drik MacWater : C’était St Patrick !
Titou MacFire : Oui c’était cool. C’est difficile de jouer un mardi soir, c’est pas évident pour les gens.
Rems MacGround : Et même nous, on n’est pas habitués. On joue plutôt les week-ends.
Drik MacWater : C’est pour ça qu’on joue plutôt mal le mardi. On est vachement meilleurs les samedis.
Ana MacFive : Non, franchement c’était bien. Une super bonne ambiance. Le groupe d’avant (Bodh’aktan) était trop cool aussi.
Rems MacGround : Bodh’aktan, des canadiens…
Titou MacFire : Et du coup, voilà, très contents de fêter la St Patrick ici. Si on avait pu, on aurait joué à Lyon mais la salle n’était pas dispo le 17 donc c’est pour ça qu’on joue le 18 mais très heureux quand même parce que c’est tous les jours la St Patrick, tu sais.

*****

2. La France a un incroyable talent sur M6, la Grande Battle sur France 2, ça a changé votre vie ?

Drik MacWater : Grave, on s’est acheté des baraques, et des voitures.
Titou McFire : On a pu rencontrer Nagui et Dave. On a réalisé notre rêve en fait. On peut mourir tranquille.
Plus concrètement, oui, ça a donné un bon coup de booste à plein de choses. On tournait déjà pas mal avant, on avait déjà un petit roulement de concerts assez sympathique mais là, ça a forcément boosté le truc parce que tu as 3 millions de spectateurs pour l’émission de Nagui et puis 3 fois 3 millions pour La France a un incroyable talent. Donc ça te fait du monde qui te voit en plus et du coup des coups de fil que tu reçois en plus pour des concerts l’année prochaine, etc. Et des gens qui viennent te voir.
Rems MacGround : Même si des fois, c’est les mêmes 3 millions qui t’ont vu la semaine d’avant. Nan je précise parce que les gens étaient en train d’additionner dans leur tête. 3 millions + 3 fois 3 millions…
Drik MacWater : ça fait 12 millions. Tu te rends compte ça fait plus d’habitants qu’au Liechtenstein.
Loïc MacWind : Ce qui est sûr, c’est que ça nous a donné du poids même quand on produit des dates…
Titou MacFire : C’est sûr que ça t’a donné du poids, Loïc !
Loïc MacWind : J’ai mangé pour 100.000€ de crevettes ! Nan, mais pour ce qui est d’organiser des concerts et de produire des dates, pour trouver ne serait-ce que des partenaires et des sponsors, ça a forcément plus de poids d’être passé à la télé.
Rems MacGround : La télé ça légitimise plein de trucs en fait. Tu as l’étiquette télé.
Titou MacFire : Oui, « Vu à la télé » c’est gage de qualité alors que non.

*****

3. Il y a d’autres émissions de télé (réalité ou pas) auxquelles vous aimeriez participer ?

Titou MacFire : Le Grand Journal
Drik MacWater : La Chance aux chansons mais c’est fini.
Ana MacFive : Oui, le Grand Journal, ça pourrait être cool.
Titou MacFire : On a fait le Petit Journal déjà.
Ana MacFive : Ah ouais ?
Titou MacFire : Ils ont fait un clin d’œil, y’avait François Hollande à Bourges. Il débarque avec toute son équipe pendant qu’on était en train de jouer sur la grande scène. Et il lui demande pendant qu’on joue Michael Jackson, « Alors M. Hollande, vous reconnaissez ? », et il fait « Oui, bien sûr, bien sûr. C’est les Rolling Stones ! »
Rems MacGround : Du coup, on s’est fait qualifier comme le groupe qui reprend le plus mal Michael Jackson.
Loïc MacWind : Rems voudrait faire Top Chef. Pour être sûr de pas louper l’émission.
Drik MacWater : Pour placer les mots : Gourmands, croquants, tout ça.
Loïc MacWind : Moi j’aimerai faire l’école des Fans avec Jacques Martin, mais on m’a dit que c’était pas possible.
Titou MacFire : Tu peux faire l’école des fans avec Bambi, si tu veux. Et Ana, c’est les Anges, je crois.
Ana MacFive : Quoi ? Les Anges, mais bien sûr !

*****

Ana MacFive Celkilt4. Justement, Ana, vu que tu es la nouvelle venue dans le groupe, c’est pas trop perturbant de trainer avec des mecs qui sont en jupes tout le temps ?

Ana MacFive : En fait, des fois, je me sens un peu plus virile qu’eux, quand même.
Rems MacGround : Au niveau de la pilosité, tu veux dire ?
Ana MacFive : [censuré] on a promis de ne pas divulguer sa réponse !
Ils sont au top, vraiment, même s’ils portent des jupes à longueur de journée et que ça a influencé mon copain. Il veut un kilt maintenant.
Loïc MacWind : Une chance qu’on s’habille pas en cuir avec des laisses et des trucs comme ça.

*****

5. On dit souvent que les artistes ont beaucoup de succès avec les filles et/ou les mecs. Comment ça se passe pour vous ? On vous jette des soutifs, des strings sur scène ?

Titou MacFire : On a eu des culottes sympa.
Loïc MacWind : Des grandes, des très grandes.
Drik MacWater : On a reçu une grande culotte lors de la Grande Battle. Et c’est resté très longtemps dans un carton.
Loïc MacWind : On a même reçu un caleçon. Et y’a un mec à poil qui nous avait demandé si on l’avait pas vu.
Titou MacFire : Le défi de ce soir, il faut qu’on balance un truc à Ana, si c’est un caleçon, ça serait beau.
Rems MacGround : Si c’est une canette de bière, c’est un peu con quand même !
Loïc MacWind : Une fois ya presque une nana qui a roulé une pelle à Drik sur scène. Mais c’est Lorient, ça !

*****

6. Samedi prochain, il y a le match Ecosse vs Irlande (6 Nations). Vous êtes pour qui ?

Drik MacWater : Le Liechtenstein.
Rems MacGround : J’aurai une tendance pour être pour les écossais.
Titou MacFire : On en a assez fait pour les irlandais, ces deux derniers jours.
Loïc MacWind : Moi j’pense qu’il faut être pour les Ecossais, parce que les irlandais ont déjà une musique. Plein de bonnes choses.
Rems MacGround : Les Ecossais à part le sport, ils ont pas grand-chose.
Loïc MacWind : En plus si on leur enlève le rugby…

*****

7. Ça vous arrive d’être sérieux ?

Tous : Nooon !
Loïc MacWind : J’ai été sérieux… c’était en 1986. A 34 ans. Non, 65 !

*****

Celkilt 2015

On va se concentrer un peu plus sur le groupe et son héritage celtique. Et pour l’occasion, on a décidé d’étrenner une nouvelle façon de faire l’interview. Les Celkilt ont donc été nos cobayes et on est plutôt satisfait du résultat ! Le principe : les questions et les réponses sont proposées sous forme de QCM. Si aucune des réponses ne conviennent alors le groupe choisit la sienne.

On va pas tous être d’accord !

8. Selon vous comment doit se fêter une bonne St Patrick ?
a) En écoutant le dernier U2
b) Une bonne dose de whiskey et de bière irlandaise de préférence
c) En portant les bonnes couleurs, et en faisant un pub crawl
d) Votre réponse

Rems MacGround : Un quoi ? Un pub crawl ?
Titou MacFire : Tu vas nager dans le pub !
Loïc MacWind : Au début tu nages dans la foule et après tu nages dans le vomis.

Titou MacFire : La c) clairement. La St Patrick c’est un truc de partage et d’échange.
Rems MacGround : Moi, je suis plus Top Chef.
Titou MacFire : T’as de la chance la St Patrick c’était mardi, et Top Chef c’est le lundi.

*****

9. Pourquoi portez-vous un kilt ?
a) Parce qu’on rêve secrètement d’être des filles
b) Parce que William Wallace est notre héros
c) Parce que dans le nom du groupe, il y a le mot kilt
d) Votre réponse

Drik MacWater : Parce qu’on est jamais trop pédé !
Loïc MacWind : On trouve le froc trop toxique. Ça permet de régler la température. On a moins chaud.
Rems MacGround : Du coup, si on avait un caleçon toutes les odeurs s’accumuleraient. Du coup c’est aéré.
Drik MacWater : Surtout que les gens ont la tête pile poil au bon endroit.
Loïc MacWind : ça marche aussi avec un jogging mais c’est quand même vachement moins beau.

*****

10. Qu’écoutez-vous dans votre tour van ?

Tous : Aujourd’hui le Roi Lion, en français. Katy Perry, Skrillex.
Titou MacFire : Fred Turner. Je suis tout seul mais je suis heureux.
Loïc MacWind : Il est quand même fan d’Indila.

Touteouïe : La belle coïncidence, Indila figurait dans nos choix !
Titou MacFire : Ah oui, on a pas entendu vos réponses !

a) Tri Yann, Malicorne, et même Manau
b) Mini World d’Indila est vraiment un super album
c) Que de la bonne musique
d) Votre réponse

Titou MacFire : On écoute pas de la musique trad, c’est des trucs beaucoup plus violents, comme les Dropkick Murphys par exemple. Et du rock américain aussi.
Ana MacFive : on a écouté les Blues Brothers aussi.
Rems MacGround : Que de la bonne musique… enfin tout est relatif.

*****

11. Qu’avez-vous pensé du référendum écossais ?
a) On a pas compris, l’Ecosse est un pays libre, d’après Braveheart. On nous aurait menti ?
b) C’est pas un référendum qu’il faut faire mais une bonne vieille révolution !
c) S’ils sont satisfaits de rester britanniques, c’est leur problème.
d) Votre réponse

Loïc MacWind : La réponse d)… Non, la réponse a), on va faire les candides.

*****

12. Et sinon, parlons de choses sérieuses, What’s under your kilt?
a) Des Leprechauns
b) Des bonnes grosses cornemuses
c) Des flûtes irlandaises
d) Votre réponse

Ana MacFive : Je ne sais pas, moi j’ai pas ce problème.
Loïc MacWind : Un cordon basse de cornemuse, précisons.
Drik MacWater : Moi, j’ai un manche de basse.
Ana MacFive : Toi, tu as une baguette ?
Rems MacGround : Niveau longueur, c’est quand même pas mal…
Ana MacFive : Niveau diamètre en revanche…
Loïc MacWind : Pour faire un curetage c’est vachement pratique.
Rems MacGround : J’ai pas bien choisi mon instrument. J’ai le choix entre la grosse caisse et la baguette. C’est handicapant quoiqu’il en soit.
Loïc MacWind : La mailloche quoi !

*****

Sur ces belles paroles, on laisse les Celkilt se préparer, se doucher, manger, se teindre les cheveux en vert avant un concert de folie dont tu peux retrouver la review ici. En tout cas, merci d’avoir pris le temps de répondre à nos questions et bonne route !

Interview réalisée grâce à l’intervention divine d’Ana MacFive et rédigée à quatre mains par eVe et Touteouie.