System of a Down – Live à Lyon

Il y a des concerts comme ça que tu attends pendant des mois voire des années. Quand le jour J arrive enfin, tu n’y crois même plus. Et pourtant en ce 14 avril 2015, on y était. On a vu System of a Down en concert. Fuck yeah !

system_of_a_down_2015

Pour commémorer les 100 ans du génocide arménien, la bande d’excités menée par Serj Tankian a entrepris une tournée de sensibilisation à cet épisode noir de l’histoire humaine. Certains diront sûrement que c’est un « détail de l’histoire » mais pas pour System of a Down. En guise d’ouverture de concert, le public pourra (re)découvrir ce qui se passa en 1915 sous forme de BD joliment dessinée. Le Wake Up the Souls Tour porte bien son nom. Et dès que le groupe entre en scène, il envoie du son pour réveiller toutes les âmes du monde (ou de la Halle Tony Garnier, c’est déjà du monde).

Et ça va vite secouer avec Holy Moutains. On regrette le son vraiment mal calibré au début surtout. On entend à peine la voix de Tankian pendant les couplets. On a l’impression que ça s’arrange par la suite ou alors nos oreilles se sont habituées. On n’a pas le temps de réaliser qu’on a System of a Down en face de nous qu’ils enchainent les morceaux avec autant de maitrise que de plaisir. On se dépêche de descendre notre pinte de bière histoire de pouvoir sauter comme il se doit et déjà Aerials qu’on n’espérait pas entendre en live vient démarrer. Là on ne répond plus de rien surtout que BYOB n’est pas loin dans l’enchainement musical. Et Radio/Video, elle non plus on ne pensait pas l’avoir. Fuck yeah ! A ce rythme-là, on ne tiendra jamais sur la durée surtout qu’il fait 78°c dans La Halle. La seule solution pour respirer est de continuer à sauter pour trouver de l’air « en altitude ». On se demande comment le groupe peut arriver à garder ce son et surtout ces voix intactes alors qu’on est déjà essoufflé au bout d’un refrain.

Une petite pause syndicale s’impose. Ça tombe bien. Le concert est découpé en trois parties différentes. Un autre petit film animé se met en marche. On a du mal à saisir tout ce qui s’y dit malheureusement. On est peut-être déjà sourd. Et ça ne va pas s’arranger avec la Partie 2 qui va enchainer les morceaux puissants. Un exemple : Chop Suey ! Lonely Day, Question!, Bounce (pogo pogo, re-fuck yeah !), Kill Rock n’ Roll. Bon tu vois un peu le niveau d’endurance qu’il faut avoir. Serj Tankian porte un casque de chantier (enfin, c’est peut-être pas ça) pour pouvoir s’entendre, envoie des regards de farfadet tantôt en colère, tantôt totalement envahi par la musique. Et il y a des sourires qui ne trompent pas. S’ils ne parlent pas beaucoup en live, les voir prendre un tel plaisir sur scène est largement suffisant. Et le public le lui rend bien en participant aux chœurs, masquant parfois les voix des chanteurs. Des moments à te foutre la chair de poule (Lost in Hollywood, Chop Suey, la liste est longue).

La Partie 3 s’amorce avec une autre vidéo et les derniers morceaux du set ne vont pas ralentir la cadence. On aura même à une reprise de Sultans of Swings qu’on n’attendait alors vraiment pas. Tankian remerciera la France pour avoir reconnu le génocide arménien (peut-être sont-ils allés faire un tour à Bellecour pour se recueillir devant le monument commémoratif). Il parlera pendant un petit moment, malheureusement, encore une fois, on n’aura chopé que quelques mots donc impossible de reconstituer le speech. Mais on n’a pas vraiment le temps d’y réfléchir, Toxicity est en route pour tout déchirer, même nos tympans. C’est Sugar qui se chargera de clore le show absolument dément.

A l’heure où écrit ces lignes, notre corps est en lambeaux, on ne peut plus lever les bras tellement on a mal et marcher demande un gros effort. Donc, c’était un très bon concert.

Setlist

Wake Up the Souls – Part 1
1. Holy Mountains
2. Jet Pilot
3. Suite-Pee
4. Prison Song
5. U-Fig
6. Aerials
7. Soldier Side – Intro
8. B.Y.O.B.
9. I-E-A-I-A-I-O
10. Radio/Video
11. Bubbles
12. CUBErt
13. Hypnotize
14. Dreaming (en partie seulement)
15. Needles
16. Deer Dance

Wake Up the Souls – Part 2
17. P.L.U.C.K.
18. Sartarabad (chanson traditionnelle arménienne)
19. Psycho
20. Chop Suey!
21. Lonely Day
22. Question!
23. Bounce
24. Kill Rock ‘n Roll
25. Marmalade
26. Lost in Hollywood
27. Spiders
28. Mr. Jack

Wake Up the Souls – Part 3
29. Science
30. Chic ‘N’ Stu
31. War?
32. Arto
33. Cigaro
34. Sultans of Swing
35. Toxicity
36. Sugar