Les Eurockéennes de Belfort 2015 – Jour 1

Premier week-end de juillet, c’est notre rendez-vous annuel des Eurockéennes de Belfort qui s’annonce. Bonne musique live, bière et canicule, le week-end parfait en somme. Et on va vite se rendre compte que c’est le cas.

eurocks 2015 logo

C’est échaudé par l’installation des tentes sur le site du camping qu’on finit par se rendre sur la presqu’île de Malsaucy, prêt à oublier la chaleur qui nous accable. On est vendredi et il y a déjà pas mal de choses qu’on a envie de voir. Le premier rendez-vous est donné à la Grande Scène où le duo anglais de Royal Blood va entrer sur scène. On connait peu leur musique à vrai dire mais on a tellement entendu parler du groupe qu’on vient découvrir. Grand bien nous a fait. On a à faire à un groupe généreux au son lourd. Pour être honnête on avait peur de se retrouver devant un duo à la Black Keys, bien chiant en live, il faut le dire. Là, ce n’est pas le cas. Musicalement ils envoient la sauce, ils sont bien présents et semblent contents d’être là. Mais le plus beau moment fut lorsque le batteur est allé donner ses baguettes à deux personnes postées dans le carré pour personnes à mobilité réduite. Une fraicheur plus qu’appréciable en ces temps caniculaires.

Direction ensuite, le Green Room où le groupe de métal Black Label Society a déjà commencé à lancer leur gros son. Là encore, on ne connait pas vraiment mais comme ce n’est pas franchement notre tasse de thé musicalement, on ne va pas apprécier plus que ça, même s’il faut bien le dire, ce sont loin d’être des manchots et ils font plutôt bien le show. Par contre, à la Green Room, le son est vraiment trop fort, à la limite de la confiture…

C’est déjà l’heure de se ravitailler. Comme on s’en fiche un peu de Ben Harper, c’est pas plus mal. On entendra un bout très intéressant de Soft Moon à la plage avant de rejoindre la Green Room où Fakear va commencer son concert. C’est sympa mais c’est affalée dans un hamac sous les arbres, à moitié endormie, qu’on aimera d’autant plus cette musique d’ambiance. Mais, que nous arrive-t-il ? La chaleur ne nous réussit pas !

todd terje eurocks

Heureusement, Todd Terje va nous réveiller. Les pieds dans le sable, une bonne bière bien fraîche, c’est parti pour un concert impressionnant. Accompagné d’un batteur exceptionnel au look viking et d’un multi-instrumentaliste (il peut tout jouer ou quoi ?), Todd Terje fera danser la plage et pas que puisque un trio de danseurs s’invitera à la fête. C’est exactement ce qu’il nous fallait pour ressusciter.

Notre dernier concert de la soirée, ce sera The Dø, qu’on a fait que rater depuis des années alors celui-là était en haut de notre liste. Hypnotique, le show est saisissant. Un son puissant et la présence magnétique d’Olivia Merilahti nous embarquent sans difficulté. On redécouvre certains morceaux réarrangés pour l’occasion d’ailleurs (Aha). Un excellent moment en leur compagnie.

Notre premier jour s’arrête sur les accords de The Dø, même si on aura de très très bon échos du concert de HO99O9. Ceci dit le meilleur reste encore à venir…

Eurockéennes 2015 – Jour 2

Eurockéennes 2015 – Jour 3