King Charles – Gamble for a Rose, l’album

king charles gamble for a roseÇa faisait bien longtemps qu’on n’avait pas scruté un album à la loupe sur le blog. On répare notre erreur tout de suite avec le 2ème album de King Charles, Gamble for a Rose, sorti le 22 janvier dernier. On a passé tout le week-end ou presque à l’écouter en boucle donc on a quelques petites choses à dire sur le sujet.

Gamble for a Rose possède de très beaux moments de grâce disséminés dans ses 44 minutes. Le premier moment de magie n’est autre que l’ouverture de l’album Loose Change for the Boatman, avec des arrangements léchés entre folk douce et pop-rock rythmée à plusieurs voix. On sent clairement l’influence de son producteur Marcus Mumford (Mumford and Sons) sur plusieurs morceaux, et ce n’est pas forcément une mauvaise chose. Animals Desire aurait d’ailleurs pu figurer sur Sigh No More.

Tout au long de l’écoute, on oscille entre grosse machine, à l’image de Choke par exemple ou Lady of the River. Tomorrow’s Fool est d’ailleurs taillée pour les grandes salles de concert (voire les stades). L’autre facette de l’album est composée de douces ritournelles comme la belle Gamble for a Rose qu’on t’a présentée ici ou encore St Peter’s Gate et Carry Me Away.

Si King Charles ne réinvente pas le genre, il sait mener la danse du début à la fin, offrant un 2ème album sans faute, bien équilibré et inspiré. On se laisse porter et réchauffer le cœur avec les accords de King Charles et pour cette raison, c’est un chouette album tout en maîtrise et sentiments. Pour un effet garanti, on te conseille d’écouter Gamble for a Rose, au chaud sous la couette, ou avec un bon livre et un chocolat chaud. Un dimanche matin pendant ton petit déjeuner, c’est parfait (on l’a testé pour toi). Tu peux aussi l’écouter dans un bon bain brûlant.