Non à la fermeture du Sonic

sonic lyonEn matière de musique live et de sorties musicales à Lyon, on est plutôt pas mal servi et il y en a pour tous les goûts. Pour les concerts, il y a le petit Kraspek, le Marché Gare, le Ninkasi Kao, le Transbordeur, le Radiant (à Caluire) ou bien entendu la grande Halle Tony Garnier – sans parler de l’Epicerie Moderne de Feyzin. Franchement, on n’a pas à se plaindre.

On ne parle pas des bars de la Croix-Rousse et d’ailleurs qui peuvent aussi accueillir des groupes. Les clubbers et amateurs exigeants d’électro passent leur week-end au Sucre ou au Petit Salon. Les indécis butinent de péniches en péniches sur le Rhône. Et du côté de la Saône, il y a cette péniche toute particulière vers la gare Perrache : Le Sonic.

Le Sonic, ça fait 10 ans qu’il propose des soirées pointues, indie et rock, psyché parfois mais dans tous les cas, c’est de la qualité et pour pas cher. En plus, le staff est cool et la bière abordable. Donc franchement, le Sonic, c’est de la balle. Alors que la péniche va fêter sa décennie bien remplie, voilà qu’une décision judiciaire impose la fermeture administrative du lieu, pour cause de…. Bruit bien sûr. Parce que les riverains habitent à deux pas de l’autoroute, du tunnel de Fourvière toujours bouché et voient défiler les trains toute la journée, mais c’est les 50 personnes qui fument leurs clopes sur le pont de la péniche qui les empêchent de dormir, c’est évident.

Lyon ne peut se permettre de perdre une de ses meilleures salles (c’est même le Guardian qui le dit), c’est pourquoi il y a une pétition à signer ici et surtout un concert de soutien délocalisé au Transbordeur pour l’occasion, le 28 avril prochain avec au programme le doux Matt Elliott et Michel Cloup, alors il faut y aller en masse, faire du bruit pour le Sonic qui est réduit au silence.

Longue vie au Sonic !