Notre hommage à Leonard Cohen, un grand monsieur

Vivement la fin de 2016 parce que franchement, ça a été bien éprouvant pour le monde de la musique (entre autres évidemment). On ne pouvait pas commencer la semaine sans évoquer la disparition du grand et mystérieux Leonard Cohen.

leonard-cohen

Leonard Cohen, on l’a découvert par hasard, dans la BO du film culte qu’on a regardé en boucle, Pump up the volume. Dans cette BO, on y retrouve Everybody Knows et If it be your will, deux morceaux qui auront donc bercé notre adolescence. A cela, tu ajoutes Hallelujah évidemment. Mais pas que…

Leonard Cohen, le sage

Leonard Cohen, c’est d’abord une voix, qui a évolué avec l’âge (et l’alcool aussi peut-être) pour devenir cet écho sombre et plein de sagesse. Et puis, viennent ensuite les mots. Parce que si Dylan a eu un prix Nobel de littérature, Cohen aurait largement pu l’emporter aussi tellement, ses mots sont choisis avec finesse. Enfin, il y a cette classe. Ce grand bonhomme mince avec son chapeau, ses yeux qui en disent long et son costume. Bref, Cohen, c’est un mythe qu’on n’a pas envie de quitter.

Histoire de lui rendre hommage, on a pioché dans sa discographie pour en faire une playlist pleine de perles musicales en tout genre, à écouter et réécouter sans modération.

Merci pour tout, Leonard Cohen.

Sincerely, Toute Ouïe