Concert trop cher… mais pourquoi ?

On a eu l’idée de cet article après l’annonce des prix des places pour le concert de Metallica à Lyon. 89,50€ pour le moins cher. A ce prix-là, ça devrait durer au moins 3h ! Du coup, on s’est demandé ce qui pouvait bien se cacher derrière le prix d’une place de concert. Et voilà ce qu’on a trouvé sur le sujet… (il en manque peut-être, ça a l’air tabou cette histoire !)

prix concert

Les acteurs de la soirée

Les artistes ne se déplacent pas gratuitement (d’autant qu’ils ne vendent plus d’albums, les pauv’ petits). Tu t’imagines aller bosser gratos ? Non, et eux non plus et même si leur boulot paraît plus cool. A cela, tu ajoutes le défraiement (hôtel, transport, etc.). Si tu t’appelles Metallica, tu ne dors pas au Formule 1 du coin et tu ne fais pas du covoiturage non plus.

La notoriété

Au début de la carrière, le concert est pas cher. Il faut faire ses preuves. Quand tu t’appelles Metallica ou U2, tu n’as plus rien à prouver. Ils savent que de toute façon, les places se vendront, d’autant qu’ils tournent beaucoup moins que les petits jeunes. Donc rareté = prix élevé.

Dans les coulisses

Si les zicos sont sur le devant de la scène. Derrière le rideau, il y a les techniciens. Selon le type de tournée, tu as tous les effets spéciaux à financer. Tu crois que la structure araignée de U2 en 2009 se déplaçait gratuitement ? Et il faut aussi prendre en compte le tourneur qui est sensé gérer tout ça, entre autres.

La salle de concert

En France, les salles de concert figurent parmi les plus chères d’Europe. Louer une salle, c’est comme un appartement, ça coûte des sous. Les prix varient selon la taille de la salle. Certaines salles proposent des tarifs en fonction des recettes tandis que d’autres font payer au fauteuil.

Avouons-le, cela ne va pas aller en s’arrangeant tout ça, mais la question à se poser : Combien tu es prêt à payer pour aller à un concert ? (perso, notre limite c’est 60-65€ max.)

Advertisements