Que mettre sous le sapin en 2018 ?

Et oui, c’est déjà Noël – depuis un moment dans les magasins d’ailleurs –  comme d’habitude, tu es en retard et tu ne sais pas quoi offrir à ton arrière cousin ou ta petite nièce ? Pas de panique, on est toujours là pour te conseiller sur ce qui s’est fait de mieux cette année en musique. Parce qu’acheter un CD, un vinyle ou même une K7, c’est encore tendance.

Ils sont sortis en 2018 et on en a parlé

L’année 2018 a commencé fort pour nous avec le retour des Black Rebel Motorcycle Club et un album plein de poussière, de dérapages contrôlés et de petites prises de risques dangereuses. Wrong Creatures rejoint fièrement les autres albums du trio californien BRMC sans pâlir face à la concurrence.

Si tu cherches de l’électro/OVNI/Rock/truc bizarre, il y a toujours Suuns sur qui tu peux compter. Cette année et comme d’habitude, le groupe canadien ne nous a pas déçu avec son Felt. A croire qu’ils ne savent vraiment pas faire quelque chose de mauvais. Et pourtant, on suffoque à l’écoute de Felt. Mais une suffocation jouissive évidemment… Ouh là, on s’égare.

Dans la catégorie indie-rock-new-wave, Editors a sorti Violence, qui, même s’il n’est pas parfait, offre de très bons moments et finalement, c’est sans doute un des albums qu’on a le plus écouté cette année. De toute façon, Editors se déguste en live, et pas autrement. D’ailleurs, ils reviennent en France en avril, donc tu peux toujours offrir un billet de concert…

Autre coup de coeur de cette année, Radiate de Jeanne Added évidemment. Il tourne encore à l’heure où on écrit ces quelques lignes. Entre sa voix, sa présence scénique, ses paroles, et l’ambiance qui se dégage de cet album, difficile de ne pas succomber…

On n’en a pas parlé mais ils ont sorti un album excellent…

En première ligne, Eels, avec The Deconstruction a fait tourner notre tête pendant plusieurs semaines, si bien qu’on n’en a pas du tout parlé, c’est malin. Mais cet album devrait figurer dans toute bonne discographie qui se respecte. En même temps, c’est Eels. 25 ans qu’il bosse le bonhomme donc il sait de quoi il parle. Vas-y les yeux fermés, et si tu ne nous crois, on avait présenté un de ses nouveaux morceaux ici.

Autre pépite de l’année, Gaz Coombes. Gaz qui ? Mais voyons, une des têtes pensantes de feu Supergrass… Gaz Coombes a sorti un album absolument exceptionnel cette année – World’s strongest man – et c’est fort dommage qu’on n’en ait pas entendu parler davantage d’ailleurs… mais il a eu le malheur de sortir quasiment, en même temps que le dernier Arctic Monkeys alors forcément, ça fait de l’ombre. Alors que World’s strongest man est un pur chef d’oeuvre et dépasse aisément les singes anglais.

Si tu veux sortir des sentiers battus, mise sur la Bretagne. Cette année 2018 a aussi signé le retour du mystérieux Denez Prigent avec un album poétique, prenant, intense, à figer les poils sur les bras. Bref, dans 1000 chemins, il y a du vent, des fantômes, beaucoup de breton, de l’électro et aussi du Yann Tiersen. Une très bonne recette pour une galette savoureuse…

On pourrait aussi dire beaucoup de bien de Gorillaz, Jack White, Courtney Barnett, ou d’Anna Calvi, mais il faut bien arrêter la liste à un moment donné. En tout cas, il y a eu de belles choses cette année et vivement 2019 pour que ça continue.

Publicités